Les Années - Annie Ernaux

Annie Ernaux

Les Années
Gallimard, 2008, 256 p.

Depuis trente ans, Annie Ernaux publie de courts romans inspirés de sa vie (La Honte, La Place). Les Années nous offre une magistrale plongée dans la mémoire d'une femme sur plus de soixante ans. Celle-ci déroule le fil du temps, le sien et le nôtre, par une autobiographie impersonnelle, utilisant le « ils », « nous », « on », « elle », jamais le « je ». Scandé par l'évocation de douze photos (non reproduites), le souvenir retrouve la petite fille de l'après-guerre, née en 1940 en Normandie, l'adolescence marquée par l'ennui, l'émancipation par les études, l'enseignement en région parisienne, des passions. La narratrice raconte ce quelle a vécu : les évènements politiques, les mutations sociales ; elle parle de livres, de films, de chansons : nous avons aimé les mêmes. C'est une fresque historique et sociale de la France de l'après-guerre à nos jours, écrite d'une plume virtuose, où chacun peut se reconnaître.

Link naar: 
Strasser, Anne, « L’énonciation dans Les Années. Quand les pronoms conjuguent mémoire individuelle et mémoire collective ».